A quoi faire attention dans son contrat de travail ?

L’obtention d’un contrat de travail est souvent une source d’excitation et d’enthousiasme, surtout pour ceux qui ont été chômeurs assez longtemps. Quel que soit le poste à occuper, il peut arriver que ces sentiments engendrent la perte de contrôle sur les points essentiels à vérifier dans le contrat. Certains pièges peuvent s’y dissimuler et vous causer de mauvaises surprises. La lecture attentive du contrat peut ainsi vous éviter certaines sources potentielles de problèmes.

La période d’essai et les horaires de travail

La durée de la période d’essai peut varier d’un emploi à un autre, mais doit impérativement être mentionnée dans le contrat de travail, pour éviter tout conflit s’y afférant. Cependant, cette période peut être renouvelée, si besoin est.

Lors de la vérification du contrat de travail, vous devez être en mesure de connaitre les horaires de travail qui vous seront imposés. Ces valeurs ne seront qu’à titre indicatif, car des heures supplémentaires peuvent toujours se présenter, sous la demande de l’employeur.

Les conditions de travail et le statut

Les conditions de travail concernent le lieu de travail et les éventuelles mutations ou déplacements relatifs au contrat. Connaitre ces conditions au préalable permet de se préparer mentalement et financièrement à toutes les possibilités. Il en est de même pour la rémunération et les avantages dont il est possible de bénéficier, comme les diverses primes.

Concernant le statut, il est important de le connaitre, car il figure parmi les critères qui déterminent le montant du salaire minimum. En effet, il peut arriver que le salaire proposé par l’employeur ne corresponde pas à la convention du SMIC. Ainsi, en connaissance de cause, vous serez à même de faire valoir vos droits et d’exiger le versement de la différence.

La clause de non-concurrence

La vérification du contrat de travail peut vous mener à lire une clause de non-concurrence. Elle est souvent négligée alors qu’elle peut avoir des répercussions considérables sur votre futur. Lors de la signature du contrat de travail, vous n’envisagez pas encore le fait de devoir quitter cet emploi un jour ou l’autre. Cependant, cela peut arriver pour diverses raisons.

Ainsi, la signature d’un contrat, muni d’une clause de non-concurrence, peut réduire les nouvelles opportunités si jamais vous devez chercher un emploi dans le futur. Cette clause vous empêche d’offrir vos services à des entreprises qui œuvrent dans le même domaine que votre ancien employeur. Il s’agit d’une mesure de sécurité pour les employeurs, mais une source de problèmes pour les employés.

Comment travailler dans la maintenance industrielle ?
Comment devenir soudeur ?